Les 10 meilleurs remèdes naturels pour protéger votre chien des puces

Les colliers anti-puces, les poudres et autres produits chimiques qui protègent des infestations contaminent en fait, évidemment, aussi l’environnement fréquenté par le chien : un problème qui doit être posé en particulier par ceux qui ont un chien à la maison, surtout en présence d’enfants. Même si, à petites doses, ils ne produisent pas d’effets nocifs aigus perceptibles, ils ne sont certainement pas une « panacée ».

Personnellement, on a toujours compté, jusqu’à présent, sur le classique collier ou les gouttes pour la peau : mais on a décidé de tester certains des remèdes suivants, pour vérifier leur efficacité, et on vous en informera. Si l’un d’entre vous a déjà une expérience directe dans ce domaine, ou décide de faire de même, faites-vous connaître la méthode utilisée et les résultats obtenus.

Répulsif naturel contre les puces. Avec l’arrivée de l’été, il devient nécessaire de protéger vos animaux des parasites tels que les tiques et les puces. Il est bon de recourir à l’utilisation de remèdes aussi inoffensifs que possible pour l’animal, mais en même temps efficaces.

Les produits anti-puces les plus connus peuvent être remplacés par des produits à base naturelle tels que des sprays ou des poudres, mais aussi des shampooings anti-puces à base d’ingrédients végétaux. Il faudra également veiller scrupuleusement au nettoyage de la niche du chien et des lieux de la maison qui lui sont réservés, afin d’éviter une propagation excessive des parasites. S’il est nécessaire d’utiliser des médicaments, suivez scrupuleusement les instructions fournies par votre vétérinaire et tenez-les hors de portée des enfants.

1. Traitements localisés

Votre vétérinaire pourra certainement vous conseiller sur les traitements anti-puces localisés les plus inoffensifs, mais certainement efficaces pour votre animal, à appliquer selon les besoins et en très petites quantités. Il s’agit généralement de produits en gouttes qui interviennent directement sur le cycle de vie des puces et dont les quantités à appliquer sont fonction de la taille du chien. Il est possible de se renseigner sur la possibilité d’appliquer des remèdes anti-puces homéopathiques ou naturels sans effets secondaires.

2. Pilules mensuelles

Si les traitements localisés ne s’avèrent pas suffisants, votre vétérinaire pourra vous conseiller sur la possibilité de donner à votre chien des pilules mensuelles pour prévenir ou contrôler les attaques de puces. L’administration de comprimés convient particulièrement aux propriétaires de chiens accompagnés de jeunes enfants, car elle permet d’éviter que ces derniers n’entrent en contact avec des antipuces potentiellement toxiques appliqués sur le pelage du chien. Il est bon de se fier à des médicaments aussi exempts que possible d’effets secondaires et de ne les utiliser qu’en cas d’extrême nécessité. Une bonne solution est représentée, par exemple, par les comprimés à base d’ail, même s’ils ne sont efficaces que pour interrompre le cycle des larves, mais pas pour les puces déjà devenues adultes.

3. Shampooing naturel contre les puces

Il existe sur le marché des shampooings anti-puces entièrement naturels, à base d’extraits végétaux et contenant des substances non toxiques comme l’aloe vera ou la citronnelle, qui peuvent protéger les chiens contre les attaques de puces et garder leur pelage brillant et hydraté. Il est généralement recommandé d’appliquer ces traitements toutes les deux semaines.

4. Collier anti-puces naturel

Les colliers anti-puces couramment en vente sont traités avec des substances qui pourraient être en mesure d’irriter la peau du chien, provoquant des phénomènes de démangeaison qui s’ajouteraient à ceux déjà malheureusement causés par les puces. Il est possible de fabriquer un collier anti-puces naturel en appliquant sur une ficelle ou un mouchoir, qui sera enroulé, 10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande. D’autres huiles essentielles appropriées sont celles de menthe, de cèdre et de citronnelle.

5. Poudre anti-puces naturelle

Si vous utilisez les poudres anti-puces courantes, vous devrez appliquer le produit en quantités non excessives, en prenant soin de protéger la bouche et les yeux du chien pendant l’application. Il est bon de savoir qu’il existe sur le marché des poudres anti-puces naturelles, inodores et inoffensives pour l’animal, qui peuvent être appliquées sur ses poils ou dans la niche, afin d’éloigner les puces.

6. Spray anti-puces naturel

Il en va de même pour les sprays anti-puces courants, qui doivent être utilisés avec précaution, notamment en présence de jeunes enfants. Sinon, il est possible d’utiliser des sprays anti-puces naturels à base d’huiles essentielles qui ne contiennent pas de pesticides dangereux. Ils peuvent être appliqués au préalable sur un chiffon et essuyés doucement sur le pelage du chien.

7. Nettoyage de la maison

Afin d’éviter la propagation des puces, qui se nichent de préférence dans les endroits humides et sombres, il est nécessaire de nettoyer soigneusement les endroits de la maison où vit le chien, le chenil et la voiture, s’il y est régulièrement transporté. Un aspirateur est recommandé pour tous ces endroits. Lavez souvent les coussins et les couvertures utilisés par votre chien avec de l’eau et du savon naturel et donnez le même traitement à ses jouets, qui peuvent être périodiquement frottés avec de l’eau et du vinaigre.

8. Spray anti-puces pour les environnements

Il existe des sprays anti-puces sur le marché pour se débarrasser des larves et des œufs qui peuvent être présents dans votre maison ou votre chenil. Le choix des produits de ce type doit être fait avec soin, car certains d’entre eux peuvent s’avérer dangereux pour les autres petits animaux présents dans l’environnement domestique, ainsi que pour le chien lui-même. En cas de besoin. Votre conseil est de se tourner vers l’utilisation de produits en spray à base d’ingrédients naturels.

9. Piège à puces à faire soi-même

On peut fabriquer soi-même un piège à puces en plaçant un bol contenant de l’eau et du savon près des endroits les plus touchés par la présence des parasites. Il est conseillé d’exposer le bol à l’extérieur, à la lumière du soleil. Les puces, attirées par la chaleur et la lumière, resteront piégées. Dans le cas d’un environnement intérieur, il est possible de remplacer la lumière du soleil par une lampe à orienter dans la direction du bol.

10. Huile de margousier et vinaigre

L’huile de neem peut être achetée dans les herboristeries et appliquée pure en gouttes sur le pelage du chien. L’huile de neem a des propriétés antiseptiques et fait fuir les puces en raison de son odeur désagréable. Il est également utilisé pour la préparation de traitements de beauté ou appliqué sur la peau pour combattre les rides. Il peut donc également être utilisé à d’autres fins une fois que son utilité contre les puces a été épuisée. Le vinaigre de vin blanc est également indiqué pour éloigner les puces et peut être appliqué sur le pelage du chien après avoir été dilué dans de l’eau et vaporisé sur un chiffon doux.

Pourquoi les chiens bougent-ils leur queue ? Que veulent-ils communiquer ?
Comment les chiens voient-ils : en noir et blanc ou en couleur ?